22 mai 2011

As soon as possible

Just need to sleep.

Pourquoi diable est-ce que je me lève à 6h même durant le week-end? Il y a quelque chose de pas humain là-dessous. Ou je commence à faire comme les p'tits vieux, ou c'est le bac qui inconsciemment me règle mon horloge biologique. Mais, ça reste un mystère tout de même.

Après cette terrible épreuve, il y a toute une année à rattraper en terme de non-bachotage.
Du genre me mater l'intégrale de Friends, Sex & the City, passer des heures dans l'eau, glandouiller sous la couette/sur le transat avec un bon bouquin, acquérir une semi-indépendance, emménager dans le p'tit nid étudiant, profiter du soleil en sirotant un perrier-citron sur une terrasse, flâner dans les ruelles de la ville, partir partout, prendre plein de photos, embarquer dans la Bag'Mobile, assister aux festivals, s'allonger dans l'herbe à écouter la musique, gratouiller sur sa p'tite guitare, ne plus respecter d'horaires ni de contraintes (pour le moins durant ces deux mois), rire quant aux résultats dudit exam, (essayer de) faire une grass' mât, oublier le sens des mots "stress", "délais", "devoirs"..

Vivre d'amour et d'eau fraîche, en réalité.

Car vient une fin aboutissant à un commencement.

15 mai 2011


Un mois.
Plus qu'un seul petit mois de rien du tout.


Jouissance extrême.