14 avril 2010

When it rains.

J'n'ai pas beaucoup d'amis.
En réalité, j'apprécie peu de personnes, et peu de personne m'aime. Je trouve que c'est tant mieux comme ça. Pourtant j'essaie de faire profil bas, de donner sa chance à tout le monde. Mon jugement ne vaut rien, car moi-même je ne vaux pas grand chose. J'ai juste une vision des relations un peu, spéciale.
Vous êtes tous beaux, vous êtes tous gentils.
Que le monde est bien fait tout de même.
Je n'pense pas qu'il y ai de bonnes ou mauvaises personnes, je crois juste que la mentalité diffère suivant le milieu, l'éducation et les envies de l'individu. Or, j'ai des envies souvent très différentes, qui ne s'accordent en rien avec la plupart de la gente féminine et masculine.
Les gens ne m'intéressent pas.
C'est petit, c'est faible. Mais c'est comme ça. Je ne cherche pas à rentrer dans ce moule que cette société forge, que cette mentalité forge. Ici, du moins, c'est pourquoi je n'ai qu'une envie c'est de partir.
On a beau dire qu'on a beaucoup de chance de vivre là. Je n'en pense pas moins, mais je tiens à vérifier.
Profitez les ami(e)s. La vie est courte. Bien trop courte. Ne vous morfondez pas sur votre sort. Il est vrai qu'on a tous une vie différente, des mœurs différentes. Mais je vous en prie, on n'est pas si à plaindre que ça.
Vous ne mourez pas de faim.
Vous avez un lit, un toit sous lequel dormir.
Vous avez la chance de recevoir une éducation, quelle qu'elle soit.
Vous avez des amis, une famille, plus ou moins présent(e)s.
Vous avez la possibilité de pratiquer ce qu'il vous plait.

More, more & more ?
Vous voulez beaucoup.

J'n'ai aucunement mon mot à dire. Je suis quelqu'un d'inintéressant, ne sachant pas faire grand chose de ses mains et de sa matière grise.

Je trouve juste, qu'il en faut peu pour être heureux.



1 commentaire:

Bagdad' a dit…

Ce qui ne changera rien aux sentiments que j'ai envers toi. Reste comme tel, ne change pas, garde ta petite personnalité tellement attachante.